La nourriture est l’un des éléments fondamentaux qui rythment le quotidien et l’évolution de l’homme.

En effet, tous les êtres vivants et les hommes y compris, vivent et se développent au rythme de ce trésor inestimable. Comme nous, l’alimentation a aussi évolué du passé jusqu’au présent, mais de quelle manière ? De quoi se nourrissaient nos ancêtres du paléolithique ? comment le faisait-il ?

Là sont les nombreuses questions auxquelles nous tenterons de répondre dans cet article.

Qu’est-ce que c’est que le régime paléolithique ?

Pour comprendre le mode de nutrition de nos ancêtres les homos sapiens et les homos néanderthaliens, il est primordial de comprendre à quelle ère ils existaient.

On peut considérer le paléolithique comme la période de l’histoire commençant lors de l’apparition des tout premiers hommes c’est-à-dire il y’a environ 3 millions d’années se terminant vers 12 milles ans avant le présent.

Cette époque est marquée par la présence de quelques-uns des animaux les plus puissants et les plus sauvages de l’histoire de l’humanité.

Un mode d’alimentation varié

Selon de nombreuses découvertes de grande envergure, nos ancêtres comme ils sont souvent appelés avaient un régime alimentaire paléolithique déjà très varié.

Ceci, à cause de plusieurs facteurs externes et aussi internes touchant leur environnement de vie. Le paléolithique comme les autres périodes de l’histoire nous montre à quel point la terre à cette époque offrait des richesses incroyables tant sur le plan végétal que sur le plan animal.

Le climat variant selon les saisons avait aussi un impact fort sur le type d’aliment que consommaient nos prédécesseurs.

le régime paléolithique se compose de :

  • Des protéines, en grande quantité  comme la viande animale, les œufs, les poissons et les fruits de mer.
  • une consommation de graisses monoinsaturées et polyinsaturées ainsi que des oméga 3, en diminuant les oméga 6 et les acides gras saturés.
  • Peu de glucides : en l’absence de céréales et de produits laitiers, le régime recommande la consommation abondante de légumes et de fruits pauvres en glucides.
  • Des fibres, en petite quantité.

Le régime alimentaire des hommes du paléolithique

On peut donc affirmer sans aucune doute que les hommes anciens se nourrissaient d’animaux et de végétaux. En effet, comme les hommes d’aujourd’hui, les homo sapiens étaient eux aussi des omnivores et par conséquent s’alimentaient avec des produits divers touchants les deux règnes vivant principaux.

En fonction du climat, ces derniers mangeaient de la viande ou du poisson en se servant des techniques de pêche et de chasse.

Durant les saisons moins froides, les homos néanderthaliens avaient un régime paléolithique composé des végétaux comme les tubercules, les racines ou encore des fruits grâce à la maitrise des techniques de cueillette.

C’est donc de cette manière que les hommes anciens se nourrissaient. Cette nutrition les assurait donc un apport réels et constants en termes de protéine, fibre et oléagineux.

Ce menu paléolithique garantissait aussi à ceux-ci une santé et une condition physique optimale. Ce qui leur permettait de résister plus longtemps et d’effectuer des tâches plus facilement.

L’alimentation du paléolithique de nos jours

Le régime paléolithique suppose d’exclure les aliments inconnus des hommes du Paléolithique, c’est-à-dire ceux produits à partir de la révolution agricole du Néolithique. Il s’agit principalement :

  • des produits laitiers (lait, beurre, crème, yaourts)
  • des céréales, comme le blé, le maïs, le seigle, et l’orge.
  • des légumineuses, comme le soja, les haricots et les cacahuètes.
  • des huiles (à l’exception de l’huile d’olive).
  • du sucre raffiné.
  • des produits transformés (conserves, aliment industriel…).
  • de l’alcool et du café (qui n’étaient pas consommés en tant que boisson par les hommes préhistoriques.)

Bien que cela soit incroyable, de nos jours certain, peu de personnes utilisent cette technique de régime paléolithique pour perdre du poids et surtout garder la bonne forme.

Ce mode de nutrition ancien offrirait à de nombreux individus presque toutes les performances qu’avaient nos ancêtres du paléolithique.

De nombreuses structures proposent donc aujourd’hui ceci pour permettre aux uns et aux autres de se projeter dans le passé tout en bénéficiant des bienfaits incroyables de l’alimentation préhistorique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *